0

Restez chez vous, la chronique de Maya (épisode 4.1)

st valentin
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Print this pageEmail this to someone

RCV fait le bilan (en deux parties deux sous-parties) des soldes et des régimes pour la St Valentin; fête par excellence pour montrer à son/sa chéri(e) les fruits de ses efforts à perdre plus de fric que de graisse, mais à gagner des compliments de l’être aimé de façon inversement proportionnelle. L’honnêteté dans le couple, c’est important.

Dans un premier temps, je ne t’oublie pas toi qui de ta tour d’ivoire n’entend que les reproches de la PETA-teuse Eve Angeli pour avoir tué autant d’éléphants sans défenses pour leurs défenses et donc INUTILEMENT. Oui, je m’adresse à toi qui est resté chez toi, hurlant à qui voulait l’entendre que cette fête était bien trop commerciale, bien trop inutile, bien trop couteuse, et puis que de toute façon ta copine s’en foutait de recevoir des fleurs, elle préfère passer des moments tendres avec toi, enfin elle préfèrera quand vous serez ensemble. De toute façon, l’amour a été testé évalué débriefé, on en a fait le tour (jusqu’en manège, c’est dire), ses détraqueurs rendent enfin les armes : l’Ile de la Tentation ne reviendra pas l’été prochain.

Doit-on en déduire que l’on peut ENFIN relâcher nos efforts pour être la plus belle pour aller danser-éhééé, puisque les jolies bimbos et beaux mâles ne font même plus effet sur des couples d’autant plus solides qu’ils n’existent pas en réalité ? C’est la crise (Comme chaque semaine. Je vous préviens dès que ça se termine, promis.), mais est-ce la raison d’un succès qui apparait de plus en plus mi-figue mi-raison ? Si un sondage pour MasterCard Canada a révélé que 80% des sondés comptaient dépenser autant voire plus que l’année dernière à l’occasion de cette fête, seulement 17% des habitants du Royaume-Uni auraient prévu de célébrer la fête des amoureux à l’extérieur, selon Captain Crunch (Capitaine Crise !).

Ce dernier conseillait dans The Sun le “home made“, sondages à l’appui. Il semble que le manque d’argent redonne ses lettres de noblesse aux colliers de nouilles et cendriers coquillages, toute proportions gardées. Encore une fois, le Calamar fut avant-gardiste en vous incitant à rester chez vous. Avant, proposer une petite assiette de spaghettis et des fleurs du jardin à sa dulcinée équivalait à se faire taxer d’asocial, d’égoïste, de radin. Maintenant, elles en redemandent, “c’est si mignon et si personnel”.

Sans faire mon Eric Zemmour, je noterai avec Wikipedia et ses estimations à “référence nécessaire” qu'”on estime qu’environ un milliard de ces cartes sont expédiées chaque année à l’occasion de la Saint Valentin,[réf. souhaitée] chiffre battu seulement par le nombre de cartes échangées lors des fêtes de Noël. On estime aussi que 85 % de ces cartes sont achetées par des femmes.“. En plus, le féminisme, soumis inconsciemment au capitalisme, “s’attache d’abord a détruire l’ancien modèle, en niant l’héritage culturel et naturel de la place des sexes dans la société, le but étant de saper les certitudes, et “rejette le désir sexuel de l’homme, qu’il juge barbare et primaire. L’homme ne doit qu’aimer, la distinction entre amour et désir est niée.“*. Merde alors !

Heureusement, grâce à cet outil de gratuité qu’est Internet (quoi le forfait, ça se pirate une réseau WiFi), des milliers de sites se sont replongés dans un trip psychédélique à la Edith Piaf, nous bombardant de graphisme rosifié aux effigies de Cupidons en tout genre. On peut même polluer les pages iGoogle de son/sa Valentin(e), ou le/la spammer avec des poèmes tous plus gneugneus les uns que les autres (ex : http://poeme.boreal.info/?2009/02/08/420-amoureux-saint-valentin).

En fait, l’amour c’est du bla bla, on est d’accord, alors autant que ce soit du bla bla “joliment” imagé. Imaginez la St Valentin de nos ancêtres, les Lupercales, dont Wikipedia nous fait une description alléchante : “Dans la Rome antique, le jour du 15 février était nommé les lupercales ou festival de Lupercus, le dieu de la fertilité, que l’on représente vêtu de peaux de chèvre. Les prêtres de Lupercus sacrifiaient des chèvres au dieu et, après avoir bu du vin, ils couraient dans les rues de Rome à moitié nus et touchaient les passants en tenant des morceaux de peau de chèvre à la main.” A la place des cupidons, des chèvres, et à la place des dîners en amoureux suite à des heures sur Meetic, des parties de cache-cache entre jeunes gens, ceux qui se trouvent se marient dans l’année. Ca c’est du concept ! Alors ouais, paradoxalement c’est moins rom-antique (haha!), mais ça a quand même de la gueule. Et à qui doit-on la disparition de ce joyeux barda ? A Gélase 1er, l’un des trois papes africains (le complot, déjà), qui aurait aussi lancé la Chandeleur. Ce mec était un organisateur de fêtes globales avant l’heure.

De toute manière, depuis 1496 où Alexandre VI, pape de son état, a fait de St Valentin le patron des amoureux (Alors qu’en fait ce serait St Raphael à prier pour trouver son âme soeur ?), nous tombons inexorablement vers la mièvrerie, des mots doux recouverts de cœurs et de dentelles entre “valentins” aux mariages du 14/02 en passant par les records de bisous simultanés (39 897 personnes à Mexico cette année quand même). Heureusement, un peu de piment a été ajouté avec “l’appel aux femmes à se refuser [aux] partisans [de Vladimir Poutine]” par un mouvement d’opposition russe et “l’initiative d’un site internet qui a distribué gratuitement des “sex toys” à Paris” (AFP).

Et si pour nous, la Saint-Valentin ne donne lieu qu’à des critiques bon enfant sur l’immatérialité de l’amour, car ce n’est SEULEMENT que pour tout le reste qu’il y a Eurocard Mastercard, la fête de l’amour est malheureusement révélatrice de certaines privations de libertés dans d’autres pays. Ainsi, l’Arabie Saoudite, a lancé une fatwa contre la St Valentin (les deux uniques fêtes à célébrer étant l’Aïd el-Fitr et el-Adha), mise en pratique par la drastique police religieuse. Au Liban, la St Valentin a servi de prétexte à une manifestation contre la législation rigide libanaise du mariage. En Inde, des hindouïstes extrémistes ont été accusés d’avoir agressé trois couples non-mariés non loin du Taj Mahal… En bref, c’est mignon tout plein pour nous, c’est symbolique, c’est pas si universel que ça finalement. Heureusement, malgré les divergences de pratiques, l’amour l’est, lui qui est si pur ! Encore faut-il se faire aimer à coup de régimes et de fringues dernière mode, s’entend. Ce sera le sujet de la deuxième partie de l’épisode 4 de Restez chez vous

Pour aller plus loin

admin

Commentaires