0

Schumi, Schumi, Schumi revient (parmi les freins)

schumacher_hockenheim_1997
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Print this pageEmail this to someone

Il y a des choses qui ne se comprennent pas. Pourquoi s’acharne-t-on à demander la date de ses adieux à Michel Galabru alors que personne ne décourage les acteurs de RIS police scientifique ? Pourquoi Aznavour se sent-il de faire ses adieux (régulièrement) alors que Christophe Maé persiste dans le métier et que 97% des anciens star-académiciens n’a même pas eu le temps de dire « bonjour » ? Pour être rappelé probablement. De Gaulle, en son temps, avait joué cette carte avant de découvrir le désert (ce qui a sans aucun doute été d’une grande aide dans le traitement postérieur de la guerre d’Algérie).

Et voici donc pas que, crescendo dans le drame, Johnny fait sa dernière tournée, Michael Jackson ses dernières volontés, Lost son ultime saison. Et Pierre Desproges est toujours mort. Le monde va mal.

Heureusement, le cercle vertueux de la vie continue : les jeunes loups remplacent les vieux éléphants (enfin, presque partout), et qui va à la chasse perd sa place. Sauf : des fois.

C’est en effet la grande mode des retours, plus ou moins gagnants. Ressortis du placard, Patrick Sabatier, La roue de la fortune ou encore Le juste prix font les choux gras des chaînes de télévision. Larusso et Ophélie Winter ont tenté d’amorcer leur come-back. Sur la scène politique, Balladur Rocard et Juppé, qui avaient en leur temps gagné la Prime Minister Academy, ont décroché la présidence de commissions de réflexion pour le gouvernement. Sans parler des cris d’exposants en colère au salon de l’agriculture : Chirac 2012 !

Mais c’est surtout le monde sportif qui s’illustre. Chacun à leur époque, les footballeurs ont toujours su partir pour mieux revenir, tel Zidane, revenu sauver la France et régler ses comptes à Materazzi. Cet été, Lance Armstrong a repris son vélo et Michael Schumacher sa tu-ture. Manque de compétition ? Manque de sous ? Besoin de relancer la ferveur parmi les fans ? C’est en tout cas un « service amical » que Michael ne pouvait pas refuser, en tant que conseiller de Ferrari, et en tant qu’emblème à la renommée éternellement liée à l’écurie italienne. Pourvu qu’il ne faille pas trouver un remplaçant au remplaçant suite à un mauvais accident …

Faut-il rêver, alors, en ces temps de crise, d’un appel massif à des retraités moins chers mais expérimentés pour aider la croissance malade à se relever ? Si certains retours sont gagnants, alors tous ont le droit à leur chance. Y a pas que TF1 qui a le droit de relancer Jean-Luc Lahaye, qui se fit un plaisir de garnir les rangs de la RFM Party 80. Alors à quand une tube de l’été d’Yvette Horner, un tour de France entre Poulidor et Merckx, un nouveau record d’athlé de Carl Lewis, un match de boxe Muhammad Ali vs Mike Tyson, un blockbuster avec dans le rôle phare Kirk Douglas, un match de le foot avec Raymond Kopa capitaine, une course de Formule 1 gagnée par, une Présidentielle gagnée par Valéry Giscard D’Estaing qui nommerait Pierre Mauroy pour premier ministre ?

Avant de regretter nos morts, il serait sage de profiter de nos vivants, non ?

Credit photo : Creative Commons / Cord Rodefeld

admin

Commentaires