0

Alerte au Malibu(,) Banane.

Husky Logo 1
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Print this pageEmail this to someone

La vie est faite de plein de petits choix à la con. Tu te lèves le matin et déjà tu es assailli de questions existentielles, la première d’entre elle étant “gngngn il est quelle heure ?“, la deuxième étant invariablement “mais pourquoi ?“. Notez que l’on passe très vite de la question con à la question théologico-astrophysique, probablement parce que le cerveau vérifie un peu le matos au démarrage. Un peu comme le Mac et son sourire rassurant début 90s [/geek].

Mais la vie est une pute, elle te passe la pommade et ensuite elle t’enfonce. Bon en quoi je m’habille ? C’est vraiment utile un petit-déjeuner ? Est-ce que je dois me dépêcher ? Je veux dire, arriver tous les jours en retard, c’est à la fois un signe de régularité et de motivation (vu que je viens au final). Et puis une fois en retard, c’est un accident. Plusieurs fois, c’est probablement qu’il y a une raison sous-jacente, un aura de mystère et d’excitation s’installe, tout de suite on quitte le monde de l’impertinente je-m’en-foutiste pour imaginer des doubles vies trépidantes. Oui, j’y crois.

Au cours de la journée, plusieurs fois tu devras choisir ou renoncer petit Padawan. Manger une pomme ou une pizza japonaise “signée Pizza Hut, la pâte est faite de hot-dogs enveloppés de bacon et de petits feuilletés au fromage fondu. La base est composée de hamburgers, de feuilletés au fromage, de saucisse, de bacon, de jambon, de lardons, de champignons, d’oignons, de poivron, d’ail et de sauce tomate. Vous avez en plus le choix entre deux sauces : ketchup ou sirop d’érable.” ? (autopub : photos RCV 4.2a sur le Calamar)

phd030609sGlander ou t’avancer dans ton PhD en mécanique des fluides ? Chapitre 1 : où l’on apprend que l’eau ça coule. Annexe : le feu ça brûle, mais comme on enlève tout de suite sa main on en sait pas plus sur la mécanique des feux depuis une certaine Jeanne d’Arc qui est TRES EN RETARD pour la remise de son rapport merci. Mais aussi : traverser sur ou en dehors du passage piéton (grand fou) ? Sortir sous la pluie avec ou sans parapluie ? Être riche ou être pauvre ? Beau ou moche ? Avoir pour animal de compagnie un lombric ou un chat ? Parler anglais ou ughyur ?

Et c’est là qu’un mec, qui s’appelle en général Jacques, se pointe et décide de t’expliquer un truc parce que Jacadi la loi des séries. Si ce mec est sympa et Généreux, il te fera des bouquins sauveurs de l’humanité étudiante en éco et discutera avec toi de Jésus.  A l’extrême opposé et sans passer par la case “Jacquot à la Ferme célébrités”, tu trouveras l’Attali, bien capable de t’expliquer la vie en 12 minutes en plaçant les mots “coup d’opportunité”, “théorie des vases communiquants”, “Laurent Ruquier” et “aversion au  risque”. Je rajouterais bien “leader de Heinrich Freiherr von Stackelberg” mais c’est mal de se moquer.

Ah, une question d’Ignare de Loyola, qu’est-ce que l’aversion au risque. Et bien en gros, c’est quand on te dit viens Choupinet, mais si, viens je te dis, c’est pas parce que des petites filles crient dans ma camionnette et que je m’appelle Emile qu’il faut avoir peur. Voici 10 euros. Tu les as les 10 euros, arrête de courir. MAIS voici un dé, 20 faces, truqué pour qu’il reste en équilibre sur un coin, un dé de base quoi. Tu me rends les 10 euros, je lance le dé (allez, un dé normal soyons fous), si tu tombes sur un nombre pair  je te donne 1000 euros. Sinon, c’est 0 la tête à Toto (hihi).

Bon ben là Choupinet a priori, sauf s’il a besoin de ces 10 euros dans les 3 minutes pour racheter sa vie à Tony Morbihan (tin din din le Morbihan, le Montana françaaaaais), il va se rendre compte qu’il a 1 chance sur 2 de multiplier sa mise par 100, il joue. Pas averse au risque, mais bon d’un autre côté, le risque est faible.

Par contre si on lui dit “en fait il faut que tu aies deux fois un 3 en deux lancers avec un dé de 20 faces PAS TRUQUE SUR LE 3”, Choupinet reprend sa moto et son étiquette “averse au risque”, se barre sans casque avec ses 10 euros dans la poche, rêvasse à … paf l’accident, la mort, les 10 euros qui ne suffisent pas à combler les dettes consécutives à l’enterrement dans un casino célèbre, la famille décomposée jetée à la rue décharnée, la fermeture de l’usine du père et du club de tuperware de la mère… Conclusion : l’aversion au risque, non berk pas bien (sauf si tu travailles dans les assurances).

L’exemple de la roulette russe (ou encore de la roulette belge, avec un revolver automatique) étant sympa aussi puisqu’il permet d’occuper une énième cellule de crise économique pendant des années sur l’existence de choix rationnels, à la recherche du prix Nobel perdu. “Pourquoi Dieu a-t-il créé l’économie ? Pour que les prévisions de la météorologie soient prises au sérieux.

Tout ça pour dire quoi ? Et bien pour dire que je suis pessimiste, que la vie est pute, mais que visiblement à l’university of Washington on est tellement jaloux de ne pas avoir de faille de San Andreas qu’il faut en permanence flipper comme un dauphin épileptique (qu’est-ce que tu dis Flipper ? Que tu captes le modem 56k du voisin ?).

  • L’alerte Fahrenheit 451
    On 8/12/09 at approximately 11:17 p.m., UW Police, Seattle Police, and the Seattle Fire Department responded to two separate fires in Seattle’s West Campus at 12th Ave N.E. and N.E. 41st Street. Both fires occurred on the exterior of two wood-frame UW buildings which were unoccupied. The initial investigation indicates the fires were set intentionally by an unknown suspect(s).”
    – “approximativement 11:17pm” : wouah.
    – “UW police, Seattle Police” : nous avons donc une police rien que pour l’université. Bientôt les appariteurs armés à ScPoPoint-eurintégré.
    – les pompiers arrivent après la police en cas de feu. Pizza Hut est en fait première sur les lieux mais chut.
    – “two separate fires” : à Seattle, nous avons aussi des feux siamois où plusieurs feux ne sont pas séparés.
    – “wood-frame UW buildings” : donc en fait ils sont pauvres.
    – “The initial investigation indicates the fires were set intentionally by an unknown suspect(s).” : le mec ne sait RIEN mais il se sent obligé de te dire que le(s) mec(s) qu’il ne connait pas savait ce qu’il faisait.
  • L’alerte Huggy les bons tuyaux
    Case study : “Around 2:30 a.m. on August 21, 2009, two UW students walking eastbound on N.E. 45th Street from University Way, N.E. noticed they were being followed by three males in a dark colored vehicle. As they neared 16th Avenue N.E., two suspects exited the vehicle and demanded the victims’ wallets. The victims were subject to assault as they attempted to run to their apartment and managed to escape serious injury. The suspects fled in an unknown direction.”
    Là UW se dit et si on rajoutait quelques conseils bien sentis, parce que  là c’est quand même la louze. Les gens qu’on connait pas sont partis dans un endroit qu’on connait pas, c’est pas vendeur pour les stats. Vu qu’UW ne peut pas envoyer aux agresseurs un e-mail “euh c’est pas très gentil quand même ce que tu as fait”, ils nous l’envoient à nous.
    Prevention tips for incidents such as this:
    * Be aware of your environment and alert for possible danger. (Oh oui, soit aware.)
    * Remove yourself from potentially dangerous situations as soon as possible. (putain moi en général je tape la discute et récupère le nom de mes agresseurs, on s’ajoute sur Facebook, c’est trop génial. Chacun son moyen de sociabilisation, zut.)
    * Walk with a group. (tu veux dire un peu comme les victimes là ?)
    * Call 911 to report suspicious activity or persons to the police. (“excuse-me but … well yeah I’m doing fine and you ? yeah it’s a little bit rainy but we get used to it ! Well, nothing special, I just wanted to tell you guys that there was someone  waiting next to me for the traffic lights to change, and that he was kind of suspicious-looking. No no thanks, he’s now pointing a gun at me but it was nice chat ! Yeah see ya Dude !”)
    * Call Husky NightWalk: 206-685-WALK (9255) for a security guard escort to various locations on campus and within a one-mile radius off campus.  The hours of operation for these uniformed guards are 6:00pm-2:00am, 7 days a week. (Toi aussi, achète toi des amis konpapeur).
    * Contact the University of Washington Police Crime Prevention Unit at 206-543-9338 for additional crime prevention information. (oh moi je pensais qu’ils étaient déjà à leur max là)
  • L’alerte Tortues Ninja (non je n’expliquerai pas, faut du background. Tortues Ninja Tortues Ninja x3, KOWABUNGA le cri des ninjas !)
    1. “She was pushed to the ground by two unknown males in their 20’s, who then took the victim’s football ticket from her rear pocket.  Both suspects fled toward the North Plaza entrance to Husky Stadium and entered the facility.  Responding Officers were unable to locate the suspects among the crowd.” (Vous imaginez si les gars se sont assis à la place de la fille, et que la police n’ait juste pas pensé à vérifier ?)
    2. “SPD Officers contacted two victims and two witnesses who reported being accosted by a group of 10 males. One of the male suspects asked the victims for pizza and when refused became agitated. The victims attempted to run away but were chased and then assaulted by the primary suspect.” Mythique.
  • L’alerte beware of the Stabilo Boss in your back
    “A male victim not affiliated with the University reported that while walking in the area of N.E. 47th Street and University Way, N.E. a male approached him from behind, pressed a hard object into his back and demanded his property.”
    Cette alerte s’accompagnant d’un nouveau conseil “Avoid confrontations with suspects if possible.”. Mais pourquoi ils me disent ça à moi, ils m’ont prise pour Béatrice Dalle ou quoi ?
  • Mais maintenant c’est plus drôle, les suspects volent des fraternités et réalisent avec brio des vols à main armée.

En tout cas c’est à se demander qu’est-ce que le niveau au-dessus de tous ces mails. A chacun d’entre eux on nous rassure que non, ce n’est pas une UW Alert. Mais moi je veux savoir ce que c’est !! Probablement l’apocalypse ou l’anéantissement pur et simple du campus (connerie de labo de chimie). La différence avec Sciences Po étant qu’à Seattle, quand un mec éternue à côté d’un ordinateur sur le campus de Menton, il fait pas sauter l’intégralité du système de Pipo, forçant Stéphane Auzanneau à nous envoyer des mails “VDM à ScPo”.

  • “èLundi dernier, en début d’après-midi, une fibre optique, élément essentiel constituant notre réseau, a été malencontreusement arrachée lors d’une phase de déblaiement.” : Lundi 16h, alors qu’on arrivait au boulot, un cable, élement pratique, a été arrachée par la femme de ménage qui balayait. (note : oui, le è remplaçait la liste)
  • Le bâtiment du  56, rue des Saints-Pères a alors été brutalement privé de réseau et de services informatiques, d’accès à l’internet, etc.Le mardi matin, le réseau était restauré au bâtiment du 56, rue des Saints-Pères.: étrangement, une fois débranché, ça marchait plus, ni le réseau, ni ‘Ternet, ni la machine à café. Mardi 11h on a rebranché sans faire exprès, et là …
  • è Cette rupture brutale (le pauvre) de fibre a cependant endommagé des équipements réseaux optiques au sein de notre principale « salle serveurs » (oh ouais c’est un gros terme de geek à mettre entre guillemets ça), ce qui a entrainé dès mardi midi des effets en cascade de perturbation des services wifi, réseaux, fonctionnements de logiciels sur site ou via internet sur la totalité des campus.” : on a quand même tenu 3min42, mais le Guinness book n’a pas de catégorie Hussein Bolt du bide informatique.
  • Des actions ont été immédiatement lancées mais la complexité de ces phénomènes a nécessité un temps d’analyse relativement long, ce qui explique également que certains services étaient encore perturbés les journées de mercredi et jeudi.” : help on y comprenait rien
  • “(…) Lors de ces incidents, nous en avons en particulier constaté un disfonctionnement concernant plus spécifiquement le réseau wifi de Sciences Po.” : lors de cette phrase nous avons aussi constaté un dysfonctionnement concernant l’orthographe.
  • Une action permettant de préciser les causes et d’engager le correctif nécessaire est en cours auprès de nos partenaires intégrateurs et constructeurs des éléments de notre réseau.” : c’est bon, ça marche pas plus, mais on a transféré la faute sur les autres !!!!
  • è Enfin et pour finir (huhu), nous avons fait l’objet d’une attaque de variantes du virus « Qbot » vendredi dernier qui a profondément perturbé les postes de travail de beaucoup de personnes à Sciences Po, et ceci en dépit de l’action de nos anti-virus” : grandiose. Crescendo. Je vois bien en conclusion “et en plus en rédigeant ce mail je me suis renversé mon café sur ma chemise neuve VDM”.
  • (les anti-virus parfaits n’existent malheureusement pas).” : Stéphane a fait 2 semaines de médecine dans le sous-sol d’un magasin rue Montgallet, alors il le sait, ok ?

M’en fous, même pas peur. (Attention les cardiaques.)

admin

Commentaires